de BURE à Notre-Dame-des-Landes, de BURE à Maastricht avec le Halage du Débat : il n'y a qu'un pas !

Lorsque l’été pointe son nez, il est de bon ton de penser repos & apéros, voyages & promenades !

Néanmoins, c’est également une période propice à se retrouver, à échanger, et à se rassembler !

Le CEDRA vous propose ainsi de rejoindre deux évènements incontournables* de ce mois de Juillet !

*Nota bene : et en plus vous n’aurez pas à choisir entre les deux car ils ne se déroulent pas en même temps !

 

 

Le 8 et le 9 Juillet, direction le rassemblement annuel de NOTRE-DAME-DES-LANDES !

 

Ce projet d’aéroport que l’on ne présente plus, qui a émergé au début des années 60’ (eh oui !)

Largement contraire aux préconisations environnementales, coûteux, et INUTILE !

Le rassemblement de cette année aura très certainement un goût très particulier car

 

Tout comme Bure, il va être sous le feu des projecteurs les temps à venir … (bon en vrai, on l’espère bien !)

 

Tout comme Bure, il est largement symptomatique d’une crise de la participation : qu’il s’agisse des deux débats (sic !) réalisés autour des déchets radioactifs en 2006 et en 2013, ou de la consultation de la population de Loire-Atlantique, on ne peut PAS s’en satisfaire !

 

Tout comme Bure, il fait l’objet de pressions sociales et d’oppositions importantes d’une population diversifiée : d’habitants historiquement contre le projet, d’associations à objet environnemental, d’agriculteurs ainsi que de la Confédération paysanne, d’élus, de scientifiques, de membres de partis politiques… et tout simplement (surtout) de CITOYENS QUI S’EXPRIMENT

 

Tout comme Bure, il serait synonyme de promesses d’emplois à foison… et d’attractivité ! Certes, il y a plus de chances qu’un aéroport attire le touriste qu’une poubelle radioactive.

Néanmoins, on observe la même tactique : pour nous faire oublier respectivement et sans exhaustivité nuisances, perte de terres agricoles, impacts écologiques pour NDDL et risques sanitaires et environnementaux, désertification du territoire pour Bure, on nous attire en proposant de prétendues solutions à un des principaux problèmes contemporains qui concerne tous : l’emploi, évidemment !

 

On vous a convaincu ?

 

Pour les infos pratiques, le programme, et des infos sur la lutte : ici

 

 

 

Du 13 au 23 Juillet, rejoignez la 6ème édition du Halage du débat !

 

 

Les BURE HALEURS semblent bien décidés à nous montrer, une nouvelle fois :

Que la lutte c’est SERIEUX, mais qu’avec eux c’est également HEUREUX !

 

Cette petite troupe est composée de « Ménestrels de la Terre-Mère, haleurs de débat sur le projet cigéo d'enfouissement des déchets nucléaires entre Meuse et Haute-Marne ». Au rythme de leurs musiques et de leurs vélos, ils parcourent les villes, les départements et les régions, pour sensibiliser à leur manière ces populations plus éloignées et, par conséquent, sans doute moins informées des risques inhérents à l’enfouissement des déchets radioactifs prévu à Bure.

 

Après avoir notamment longé la Marne de Bure à Paris en 2014, le canal de la Méholle entre Void-Vacon et Bure en 2015, suivi le parcours stratégique de Bure à Valduc en 2016, ils s’attaquent cet été à un circuit inédit, se laissant porter par le courant de la Meuse vers les Ardennes, traversant la Belgique pour atterrir à Maastricht en Hollande. Ce périple illustre une cohérence scientifique : en cas d’accident nucléaire à Bure, il est évident que la radioactivité ne connaîtra pas les frontières. Les populations locales ne seront pas les seules à être touchées (vous tiquez ? C’est normal ! Que signifie « locales » dans un tel contexte !) par l’ampleur inimaginable des contaminations radioactives que nous connaîtrons.

 

Là où l’eau est un véritable vecteur de radioactivité, les BURE HALEURS sont nos vecteurs d’informations !

 

Venez donc les rejoindre lors de leurs arrêts près de chez vous, écouter à la fois leurs instruments de musique variés et les paroles de leurs chansons,

Vous passerez assurément un bon moment tout en prenant conscience des enjeux qui nous lient ! 

Comment dit-on déjà ? Ah oui… joindre l’utile à l’agréable !

 

Pour prendre connaissance de leur itinéraire 2017, et de leurs actualités : ici

Facebook des Bure Haleurs