· 

Bure, Cigéo, Unitech et compagnie : Zoom sur les articles de la semaine 43 !


~ LUNDI : Même le Canard Enchaîné en reste B-ABBA !

Bérangère Abba, députée de Haute-Marne depuis 2017, est nommée au conseil d'administration l'Andra et la nouvelle localement n'est pas passée inaperçue (notamment dans la presse) ! Mais nous ne sommes pas les seul-es que ça interpelle. L'annonce est suffisamment cocasse (grotesque ?) pour que le Canard Enchaîné en fasse une brève. Elle fut adhérente au CEDRA, posa avec la pancarte Cigeo je dis non (Coucou Nicolas Hulot), puis... elle fut élue ! Cigéo achète les consciences, on le savait.. mais en plus pervertit les esprits !

 

 

~ TOUJOURS LUNDI : Bravo à la municipalité de Cerisières !

La solidarité dans un combat s'illustre dans le travail commun de dossiers, dans l'établissement de stratégies collectives, en marchant côte à côte lors d'une manifestation... ou encore en se soutenant financièrement quand cela est nécessaire ! Les recours juridiques peuvent coûter cher et la commune de Vecqueville doit payer des frais d'avocats conséquents dans le cadre de la lutte contre le projet de laverie nucléaire d'Unitech. La municipalité de Cerisières a décidé de l'aider à les financer en lui versant la somme de 1000 euros.

 

~ MARDI : L'insidieuse propagande pro-nucléaire dans les salles de classe...

Mais est-ce vraiment un article ? Dans le cadre des "Journaliste d'un jour", un article est paru dans l'Est Républicain intitulé "Nucléaire non merci, fin de partie ?" s'appuyant sur la mobilisation Vent de Bure. La manifestation est qualifiée de non sens "puisque l'énergie nucléaire pourrait bien nous sortir de l'urgence climatique." Cette démonstration assez consternante est toute droit sortie d'un copier-coller du leitmotiv actuel de l'industrie nucléaire qui cherche à se trouver une place dans la lutte contre le réchauffement climatique en axant sa communication sur la quasi neutralité carbone de la production de l'énergie. Face au manque flagrant de rigueur journalistique (absence de diversification des sources, absence de contre argumentation), on ne peut que s'interroger sur la fiabilité et les vélléités de l'équipe encadrante ! Sud Education Lorraine n'a d'ailleurs pas manqué de réagir, s'interrogeant sur les principes journalistiques qui ont été enseignés aux élèves (lire leur communiqué : http://sudedulor.lautre.net/spip/spip.php?article1941)

 

~ MERCREDI : L'enquête publique sur le projet de laverie nucléaire d'Unitech va commencer...

Elle aura lieu du 12 novembre au 20 décembre...Mais les signaux sont bien au rouge : la population a manifesté en masse contre le projet le 14 septembre dernier, du jamais vu dans le bassin joinvillois ! Les communes en aval continuent de prendre des délibérations contre la laverie, même à une centaine de kilomètres de l'installation. Les dernières en date, Fagnières et Saint Gibrien à proximité de Chalons en Champagne où les élu-es se sont opposé-es à l'unanimité à l'implantation de cette blanchisserie du nucléaire ! (https://abonne.lunion.fr/id103253/article/2019-10-23/blanchisserie-de-linge-nucleaire-dans-la-marne-fagnieres-dit-non)

Écrire commentaire

Commentaires: 0