· 

Des nouvelles de Vent de Bure (28/29 septembre à Nancy!) : Newsletter #1

Même en été, l’organisation bat son plein ! Nous nous réunissons régulièrement pour optimiser les conditions d’accueil, peaufiner la programmation, réfléchir à notre communication : on essaye de rien oublier ! Bonne nouvelle : on ne s’en sort pas trop mal !

 

 

~ À DEUX MOIS ET DEMI DU WEEK-END, OÙ EN EST-ON ?

 

 

Du vendredi au dimanche nous proposerons des temps d’information et d’échange diversifiés en plus de l’apothéose du samedi :

 

 

Vendredi 27 septembre, au soir : Pour celles et ceux qui seront déjà dans le coin, nous vous proposons une petite soirée pour mieux comprendre les enjeux d’hier et d’aujourd’hui liés à Cigéo, plus d’infos à venir bientôt ! 

 

 

Samedi 28 septembre : le Vent de Bure va souffler à Nancy !    

– Matinée : Accueil, village associatif, ateliers de confection de décoration pour un après-midi que nous voulons rendre mémorable et haut en couleurs ! Idée : puisque la radioactivité est invisible, nous allons vous la montrer. Faites appel à votre créativité pour rendre visible ce qui ne l’est pas : le Vent de Bure sera-t-il facétieux, orageux ? Radi…eux ? 

– 14h : Rendez-vous Cours Leopold dans le centre de Nancy !    

Actions symboliques, images d’un univers post apocalyptique… préparez-vous à rentrer dans un monde marqué par les ondes atomiques !      – Le soir : nous vous invitons à la salle des fêtes de Vandoeuvre (non loin de Nancy et rejoignable en tram)pour un grand bal de malfaiteur-es, avec une chouette cantine autogérée !

 

 

Dimanche 29 septembre :
Après quelques heures de sommeil dans les hauteurs de Vandoeuvre dans un bel espace où vous pourrez planter votre tente , on anticipe d’ores et déjà que vous aurez du mal à repartir… C’est pourquoi :     

Nous vous proposons d’aborder des questions qui nous tiennent à coeur et qui ont trop longtemps été mises de côté : la question du travail des sous traitant-es dans le nucléaire sera amenée par Gilles Reynaud, salarié du nucléaire (et antinucléaire !), et fondateur de l’association « Ma zone contrôlée » qui lutte contre les mauvaises conditions de travail au sein de cette industrie mortifère notamment dans les activités de maintenance.     

– Atelier : « le nucléaire sauvera-t-il le climat ? » Pour s’armer intellectuellement et mieux contrer la manipulation qui consiste à faire croire que le nucléaire serait une solution au réchauffement climatique !     

– Pour celles et ceux qui seront toujours là, nous ne nous quitterons pas sans prendre le temps de réfléchir ensemble aux perspectives de la lutte contre le projet Cigéo.

 

 

NB : Afin d’informer les habitant.es de Nancy et alentours, deux soirées d’informations sur Vent de Bure seront bientôt programmées ! 

 

 

Tous les lieux de rendez-vous avec les adresses et les horaires précis de chacun d’eux, les transports d’un lieu à l’autre seront indiqués dans une prochaine newsletter ; publiés sur le site internet ; écrits Dans une brochure téléchargeable sur le site et distribuée le Jour-J sur place !

 

 

~ DE VOTRE CÔTÉ, où en êtes vous ?

 

 

*VENIR NOMBREUX-SES, c’est s’organiser bien en amont et notamment permettre des transports collectifs, en covoiturage ou en bus. Nous recevons des appels où partout en France. Des gens demandent si un départ en bus est prévu vers chez eux et nous ne sommes pas toujours en mesure de leur répondre. Nous vous incitons donc à organiser ces départs (dites-nous si vous avez besoin d’aide) et à nous en informer le plus vite !

 

 

*VENIR NOMBREUX-SES, c’est faire tourner un maximum l’information… :

 

– sur les réseaux sociaux, diffusez sans modération l’événement facebook (https://www.facebook.com/events/1225435810959733/) ou le site internet (https://ventdebure.com/)

 

– nous avons une affiche magnifique : il faut que chacun-e la voit ! Nous pouvons vous envoyer flyers et affiches si vous nous écrivez à ventdebure@riseup.net ; bien sûr, tout est aussi téléchargeable sur le site internet dans la rubrique « ressources » ! N’oubliez pas que vous pourrez aussi en récupérer aux Bure’lesques, les 9/10/11 août.. !

 

 

*VENIR NOMBREUX-SES, c’est être en mesure d’accueillir tout le monde ! Et si nous aurons bien un espace pour camper, nous souhaitons aussi prévoir des hébergements chez l’habitant-e pour celles et ceux qui en feraient la demande. Habitant-es de Nancy et alentours ce message est pour vous : si vous avez une petite place (ou plusieurs !), écrivez-nous à ventdebure@riseup.net

 

 

*et enfin, VENIR NOMBREUX-SES, c’est forcément avoir des tas de choses à faire pour que tout se déroule pour le mieux : si vous souhaitez donner un peu de votre temps durant le week-end pour nous aider, écrivez-nous aussi ! 

 

 

 

~ ET SI VOUS DOUTIEZ ENCORE…

 

 

Vous vous dites peut-être que c’est une mob’ parmi (tant) d’autres, une date parmi (tant) d’autres… On peut l’entendre. Pourtant, nous sommes convaincu-es qu’il est nécessaire de se retrouver à Nancy fin septembre et pour plusieurs raisons :

 

 

1) Cigéo va entrer dans une nouvelle phase. Depuis 2016 et l’arrêt des travaux dans le Bois Lejuc, Cigéo pourrait paraître invisible à celui qui n’y prête pas attention. Pourtant il s’immisce sournoisement partout autour de lui, en arrosant copieusement de son argent toutes les villes et villages alentours, en se rendant inévitable dans les esprits. Mais l’offensive sur le terrain pourrait reprendre un matin de 2020. Ne nous laissons pas surprendre, préparons-nous !

 

 

2) Procès, prison, gardes à vues, perquisitions, contrôles judiciaires : ceci est notre quotidien depuis plus de deux ans maintenant. Ce quotidien a été rendu visible en novembre 2018 dans un article de Libération (https://www.liberation.fr/france/2018/11/14/bure-le-zele-nucleaire-de-la-justice_1692100) où les moyens disproportionnés utilisés par la gendarmerie ont été dévoilés et fortement dénoncés. Le mois dernier, la Ligue des Droits de l’Homme a publié un rapport (https://www.ldh-france.org/rapport-sur-les-evenements-survenus-a-bure-et-sur-leur-traitement-judiciaire/) dans lequel elle témoigne et s’inquiète du harcèlement des militant-es opposé-es au projet Cigéo par les forces de l’ordre et les institutions judiciaires. Si les pouvoirs publics veulent nous couper le souffle, alors nous soufflerons plus fort encore.

 

3) Solidaires 54 a rejoint l’organisation de Vent de Bure, signe éloquent d’un front commun en devenir  Nos ami-es de l’Union locale 54, appuyés par l’Union syndicale solidaires, organisaient même les 9 et 10 juillet une formation sur Bure dans la perspective de Vent de Bure. Nous y puisons un renouvellement de l’énergie certain ! Et si nous faisions de Vent de Bure un véritable tremplin pour la suite ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0