Ce mardi 14/05, grand rendez-vous pour faire le point sur le projet de laverie nucléaire d'Unitech

Communiqué commun : Belles Forêts sur Marne, CEDRA, EODRA, Gudmont-Dit-Non, Joinville Lave Plus Propre

à l'invitation de Michèle Rivasi, co-fondatrice de la Criirad et Députée européenne candidate à sa réélection,  nos associations participeront à une réunion publique d'information sur le projet de blanchisserie nucléaire d'Unitech, le mardi 14 mai à 19h à la salle des fêtes de Joinville.


Près d'un an s'est écoulé depuis la réunion publique que nous avions organisée le 31 mai 2018 à Joinville, en présence de Bertrand Thuillier, expert indépendant, et de Roland Desbordes, scientifique et administrateur de la Criirad.

Ce coup d'envoi de la contestation au projet avait rassemblé 200 personnes et depuis, l'opposition à ce projet s'est matérialisée, les actualités se succèdent et le sujet occupe largement le terrain physique comme médiatique. Actions, présence systématique d'opposant-es aux diverses réunions de la CCBJC, tractages réguliers dans les villages environnants à la rencontre des habitant-es et lors de divers rendez-vous locaux, création des associations Joinville Lave Plus Propre et Belles Forêts sur Marne...Le sujet fait polémique et interpelle autant la population que les élu-es locaux. En effet, 13 communes inquiètes des conséquences sanitaires, environnementales et économiques liées au projet ont pris des délibérations contre le projet.

D'un point de vue technique, les premières craintes ont été avalisées par les publications d'avis plus que réservés d'experts sur les aspects scientifiques (avis défavorable de l'hydrogéologue agréé par l'Agence Régionale de Santé en janvier 2019 ; bien mitigé également, l'avis de l'autorité environnementale en mars 2019 à la lecture du dossier d'autorisation environnementale).

Mais si la mobilisation s'amplifie et s'élargit, et si les paroles d'élu-es se libèrent et rejettent le projet, permettant d'envisager qu'Unitech ne s'implante pas, des signaux contraires sont envoyés ; le permis de construire a été affiché récemment sur le site de la Joinchère. Unitech a organisé une (minuscule) exposition sur le sujet à la salle des fêtes de Suzannecourt. L'enquête publique devrait avoir lieu prochainement. Bref, le processus administratif de la laverie suit son cours, imperméable aux voix et à la contestation qui s'élèvent.

Nous comprenons que face à ces contradictions, il puisse être difficile d'y voir clair. Après l'obtention du dossier d'étude complet du projet par les services de l'Etat (1600 pages environ), nous proposons par conséquent de délivrer les résultats de l'examen détaillé et approfondi de ce dossier qui nous sera présenté par Bertrand Thuillier. Par cette réunion publique, nous souhaitions apporter une information solide sur ce dossier et sur ce projet, et sur les raisons de notre opposition afin de faire front ensemble, élu-es et citoyen-nes, contre ce projet.

Écrire commentaire

Commentaires: 0