· 

NDDL : STOP à la dérive autoritaire de l'Etat

Les collectifs, associations et sympathisants opposés au projet Cigéo/BURE s'alarment et condamnent fermement la brutalité inexplicable  déployée par l'Etat, ce lundi 9 avril 2018, sur la ZAD de Notre Dame des Landes.

 

Le gouvernement s'est assis sur ses promesses, a piégé de nombreuses personnes et a massacré à grands renforts de déploiement policier et de pelleteuses des lieux expérimentaux de vie et de projets agricoles, des habitations légitimes qui devraient être préservés. 

 

Il donne à voir et confirme son vrai visage : no dialogue, rouerie et asservissement au pouvoir économique qui renforce son emprise sur la marche du monde.

 

Cette dérive autoritaire, expérimentée récemment à Bure, est très inquiétante et ne peut qu'engager et renforcer la radicalité des engagements que ce même Etat dénonce. A moins qu'encore une fois ce ne soit une stratégie. Mais jusqu'où peut-on jouer avec le feu, dans un état démocratique ? De quel côté se situent les responsabilités et les extrêmes ?

 

De même, l'interdiction aux journalistes de faire leur travail sur le terrain est très préoccupante. Depuis quand la police travaille-t-elle seule à la médiatisation des opérations qu'elle mène ?

 

Prompt à dénoncer de telles pratiques dans d'autres pays au nom de la démocratie, l'Etat fait siennes ces méthodes qui ne font qu'exacerber les colères et condamnent par avance toute perspective de dialogue...

 

La Coordination Stop Cigeo/BURE  apporte tout son soutien et sa sympathie à celles et ceux qui l'ont reçue à Notre Dame des Landes, lui ont apporté leur aide militante et ont entrouvert une porte salutaire sur un autre avenir, plus écologique, plus humain et plus solidaire.

 

Asodedra, Burestop 55, Bure Zone Libre, Cedra 52, Eodra, Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château, MNE, Fédération MIRABEL Lorraine environnement

Des opposantes et opposants à la poubelle nucléaire

 www.burestop.eu - cedra52.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0