· 

Deux jours pour participer à la cagnotte mise en place pour Jean-Pierre SIMON : il ne doit pas avoir à choisir entre récupérer son matériel et faire appel !

Communiqué du 7 novembre 2017

 

 

Nous vous en avions informé : le 24 octobre, le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc a tranché. Jean-Pierre SIMON a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir prêté son tracteur et sa bétaillère à des militants anti-nucléaire dans le cadre d’une manifestation contre le projet Cigéo. Par ailleurs, il ne pourra récupérer ses outils de travail s’il fait appel de son jugement.  

 

Le fond comme la forme sont diaboliques.

 

Comment oublier cette fameuse phrase prononcée par le Procureur de la République lors du procès qui s’était déroulé le 12 septembre dernier, selon laquelle Jean-Pierre serait « coupable de ses choix d’alliance de conviction » ?

 

Ce jugement est bien confortable pour l’Andra qui recherche une maîtrise absolue du territoire autour de Bure notamment en accaparant les terres, agricoles ou non.

 

Il l’est bien moins pour les paysans : il ne suffisait donc pas de les déposséder de leurs terres, il fallait en plus les faire taire !

 

Une analyse du sociologue Manuel Cervera-Marzal (que vous pouvez retrouver ici) explique en quoi l’action de Jean-Pierre peut s’apparenter à de la désobéissance civile. En effet, « il l’a menée publiquement », et « il assume entièrement ses actes ». C’est « une action qui a pour but de défendre l’intérêt général, le bien commun ». Nous rejoignons cette analyse et dénonçons cette sentence inacceptable.

 

Nous ne nous y résoudrons pas, pour Jean-Pierre, pour les paysans, pour la lutte contre ce projet dont nous n’avons jamais voulu.

 

Pour que Jean-Pierre n’ait pas à choisir entre faire appel et récupérer son matériel, une cagnotte en ligne a été mise en place par la Confédération paysanne via ce lien :

https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-jean-pierre-simon

 

 

Presque 6000 euros ont été récoltés, il reste deux jours pour réunir les 1000 euros nécessaires à l’achat d’un tracteur et d’une bétaillère !

Écrire commentaire

Commentaires: 0