Législatives 2017 d'un point de vue nucléaire/cigéo... et si on récapitulait ?

Suite à leur éviction dès le premier tour, nous voulions saluer la sortie de l’Assemblée des papys du nucléaire, ainsi nommés :

 

Christian BATAILLE, dont on retiendra avant tout l'éloquente Loi du 30 décembre 1991 portant son nom et contenant les prémices des futurs mensonges ["des" laboratoire(s) ?], entourloupes [à l'origine de l'accompagnement économique des territoires (...)], et propos démagogiques[cette sacro-sainte réversibilité] que nous connaissons tous !

Jean-Louis DUMONT, nucléairement parlant accompli, un des acteurs principaux des nombreuses et successives introductions d'amendements visant à précipiter Cigéo tout au long des années 2015/2016 !

Suite au second tour, nous remercions le bon sens :

 

de la 1ère circonscription de l'Aube, qui a sauvé d'un nouveau mandat de Nicolas DHUICQ un territoire qui souffre déjà suffisamment d'implantations nucléaires indésirables !

de la 3ème circonscription de l'Isère, qui a enfin éjecté le député Michel DESTOT provenant du Commissariat à l'Energie Atomique, et dont le mandat avait commencé il y a 28 ans !

 

 

Beaucoup de têtes pensantes fossoyeuses [plus d'infos] restent dans l'hémicycle : comptez sur eux pour défendre becs et ongles Cigéo à chaque discussion au sein de l'Assemblée Nationale !

 

[…ALERTES RADIOACTIVES…]

 

Parmi elles, on se serait bien passé de la réélection de :

 

Julien AUBERT, pourtant en mauvaise posture au premier tour, mais qui a quand même sauvé ses fesses..

en bref : actif soutien de Cigéo, a voté contre la loi sur la transition énergétique, favorable à l'expansion du parc nucléaire français et notamment à la construction d'EPR nouvelle génération..

Il a ainsi déclaré  "Fukushima n’est pas un problème nucléaire, c’est un problème naturel qui est venu impacté une centrale nucléaire"

 

Christophe BOUILLON, le fameux président du conseil d'administration de l'Andra ainsi nommé en 2015…

Pour rappel : avait été nommé rapporteur pour la proposition de loi sur l’enfouissement des déchets radioactifs en couche géologique profonde, (le déontologue de l'AN n'avait alors pas caractérisé le conflit d'intérêt mais avait admis que le choix n'était pas des plus judicieux !) et avait refusé en bloc toutes les propositions d'amendements afin qu'elle soit votée CONFORME !

 

François CORNUT-GENTILLE, Maire de Saint-Dizier en Haute-Marne, acteur local favorable à Cigéo et ses soi-disant développement économiques

Ses propos récents dans le Journal de la Haute-Marne sont plus qu'ambigüs ... "Cigéo et les EPR ont été pensés dans un concept assez ancien du nucléaire, alors qu'il y a à travailler davantage sur un modèle économique plus modeste, plus sécurisé" ... kézako?

 

Claude de GANAY, membre de l'OPECST, et siégeant au Haut comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire.

S'est toujours illustré comme un pronucléaire confirmé, votant contre la transition énergétique dont il estime le mix énergétique être une "promesse sans fondement"

 

Bertrand PANCHERdéputé meusien que l'on ne présente plus, et assurément satisfait de la démocratie qui entoure Cigéo !

 

et l'obstiné Manuel VALLS aux positions pour le moins tourmentées quant au nucléaire et que l’on ne peut pas féliciter pour avoir engagé la transition énergétique dans notre pays ou pour avoir fermé Fessenheim durant son passage à la tête du Gouvernement !

 

 

Désormais, on compte sur vous pour interpeller/sensibiliser/informer vos nouveaux/velles (ou moins nouveaux/velles !) élu(e)s sur :

 

*la prolifération de sites nucléaires dans notre pays qui doit immédiatement cesser !

*les questions autour du projet d'enfouissement des déchets radioactifs, et leur faire savoir que vous ne voulez PAS de CigéoPasBeau, ni à Bure, ni ailleurs !

*la nécessité de faire des choix entre une transition énergétique efficace et le rafistolage scabreux du parc nucléaire français !